TICket pour l'Art

Les TIC comme complices de l'Histoire de l'Art !

Posts Tagged ‘Communication

Serious Game et histoire de l’art ?

leave a comment »

« L’histoire de l’art c’est ennuyeux, ça sert à rien et en plus c’est que du blabla… » J’ai souvent entendu ce genre de considérations et je trouve ça très triste : peut-être parce que l’histoire de l’art est ma première passion. Quel dommage que certains n’aient pas l’opportunité de pouvoir faire la différence entre le modèle pédagogique et la discipline en elle-même !

Pour attirer les plus réticents et avoir une chance de les initier à l’histoire de l’art et d’éveiller en eux questionnements et curiosité, on peut se demander si un serious game serait approprié : le serious game utilise et s’approprie certaines particularités du jeu vidéo afin de les coupler à un ensemble d’informations « scientifiques », sérieuses dans le but de mettre en place un processus d’apprentissage, de découverte, d’approfondissement de certaines notions, de sensibilisation…

SeriousGame_schema

Le serious game retient toutes les attentions et fait débat : son efficacité en termes pédagogiques est discutée. Cependant, s’il est bien conçu, il peut permettre de favoriser une assimilation plus rapide des connaissances préalables et nécessaires à la « formation » de futures compétences.
Ceci étant, développer un serious game d’envergure assez large pour faire émerger les compétences qui nous intéresse chez un historien d’art en devenir parait compliqué et risqué : les compétences requises sont en grande partie relatives à la communication, or les machines traitent de mieux en mieux les données textuelles (robots), mais ne sont pas encore assez efficaces pour cela. Faire appel à un serious game dans le cadre de l’apprentissage de l’histoire de l’art semble intéressant, a priori, si ce serious game vise à améliorer les capacités d’analyse de l’image via une gamme d’outils permettant d’agir sur l’image elle-même.

Pour le reste, c’est-à-dire les compétences rédactionnelles, et d’expression orales, d’autres TIC semblent être un terrain à explorer : mettre en place un parcours sous forme de jeu, qui inciterait l’utilisateur à découvrir des ressources scientifiques, innovantes et attractives lui permettant d’aiguiser son sens de la communication parait tout à fait envisageable et facile à mettre en œuvre.

A méditer…

Written by Sabrina Hadid

21 décembre 2009 at 00:28

%d blogueurs aiment cette page :